Vous êtes ici : Religions, fois & philosophie | DICTIONNAIRE RELIGIEUX GÉNÉRAL | I | Idole

Idole

© France-Spiritualités™



Dictionnaire M. Bescherelle

Substantif féminin [Du grec idole, dérivé de forme, figure]
Statue, figure, image d'une fausse divinité que l'on adore.
Idole d'or, d'argent, de marbre, etc. Idole de Jupiter, d'Apollon, de Mercure.
Offrir de l'encens aux idoles. Couronner les idoles de fleurs. Renverser les temples des idoles.
Le colosse de Rhodes était une idole du soleil, le Palladium une idole de Minerve. Les martyrs ont renversé les idoles, etc.
Dieu n'a point établi les rois pour recevoir comme des idoles l'encens et les vœux de leurs sujets. (Fléch.)
Adorer de vaines idoles. (Racine)
Si nous ne courbons les genoux devant une muette idole. (Racine)

Idole : Figuré
Objet d'un amour violent, d'une passion extrême, d'un attachement qui va jusqu'à la folie.
Cet enfant est l'idole de son père.
L'or est la brillante idole des avares. (God.)
On crut que tout fléchirait devant cette idole de la cour. (Pat.)
Le cardinal de Richelieu fut, de son temps, l'idole des poètes et des orateurs. (Bouh.)
Il y a longtemps que les hommes font leur idole de la gloire (Mass.)
La mode est la grande idole des femmes. (Oxenstiern)
Tout homme a son idole en secret, il s'enflamme pour l'orgueil, pour l'argent, surtout pour le plaisir. (F. de Neufch.)


Il se tient là comme une idole : Familier et figuré
Se dit d'un stupide ou d'un homme qui reste debout à ne rien faire, les bras croisés.

Voyez ce portrait, qu'il est bien !
Il n'y manque que la parole ;
Dites donc qu'il n'y manque rien,
Car c'est le portrait d'une idole.

(***)

Idole : Figuré et familier
On dit d'une, belle femme qui n'a ni maintien, ni grâce, ni vivacité : C'est une idole, une vraie idole.

Idole : Poétique
Imagine vaine, comme celles qui nous apparaissent en songe.
Orphée croyait ramener Eurydice, et il ne trouva qu'une vaine idole.

Et que le sens charmé d'une trompeuse idole,
Doute si l'oiseau nage ou si le poisson vole.

(Cérisi)

Idole des nègres : Erpétologie
Nom qu'on donne au boa devin.

Guerre des idoles : Histoire
Celle que Mahomet entreprit pour soumettre à sa doctrine les Arabes idolâtres, et qui fut terminée à l'époque connue sous le nom d'année des ambassades (631).

Idole des Maures : Ichthyologie
Poisson du genre chétodon. On l'appelle idole, parce que les Maures l'ont en grande vénération, et le rejettent à la mer quand il se prend à leurs filets.  M. Bescherelle, aîné, Dictionnaire national ou Dictionnaire universel de la langue française - Volume II (G-Z) (1856), p. 192.


Un lien vers cette page se trouve dans la page suivante :



Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2017  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte BIBLE CHRISTIANISME JUDAÏSME & KABBALE RELIGIONS & PHILOSOPHIES ORIENTALES DICTIONNAIRE RELIGIEUX GÉNÉRAL PHILOSOPHIE & HUMANISME