Vous êtes ici : Religions, fois & philosophie | DICTIONNAIRE RELIGIEUX GÉNÉRAL | S | Pontife

Pontife

© France-Spiritualités™



Dictionnaire M. Bescherelle

Substantif masculin [Du latin pontifex]
Personne sacrée qui a juridiction et autorité dans les choses de la religion.

Je sépare deux noms qu'on veut associer ;
Je révère un pontife et combats un guerrier.

(De Belloy)

Fortement appuyé sur des oracles vains,
Un pontife est souvent terrible aux souverains.

(Voltaire)

Pontife :
Chez les Hébreux, c'était le chef de la religion et des sacrificateurs de l'ancienne loi. frère de Moïse">Aaron fut le premier pontife des Juifs. On lui donnait aussi le nom de grand prêtre.

Grand pontife : Histoire romaine
Chef suprême de la religion, chez les Romains. Le grand pontife avait une autorité absolue et indépendante ; cependant, dans les premiers temps, il ne lui était pas permis de sortir de l'Italie. Cette dignité fut instituée par Numa Pompilius. Après la mort de Lépide, Auguste s'en empara et tous les empereurs, jusqu'à Gratien, s'en emparèrent à son exemple.

Collège des pontifes :
Institué par Numa Pompilius, et composé d'abord de quatre membres tous patriciens ; dans la suite, ce nombre fut porté à quinze, et on y introduisit des plébéiens. Les pontifes avaient le pas sur tous les magistrats ; leur habillement consistait en une robe blanche bordée de pourpre.

Annales du collège des pontifes :
Histoire romaine écrite par les membres du collège pontifical, et conservée dans le temple de Jupiter, au Capitole.

Pontifes majeurs :
Les quatre ou cinq pontifes institués d'abord par Numa ; ce nombre fut doublé lorsqu'on admit des plébéiens dans le collège des pontifes, et Sylla le porta jusqu'à vingt-cinq. Les pontifes majeurs pouvaient sacrifier à tous les dieux, ce qui les distinguait des flamines, attachés au culte d'une seule divinité.

Pontifes mineurs :
Ceux qui servaient d'acolytes et de secrétaires aux pontifes majeurs. Cicéron n'en désigne que trois.

Souverain pontife :
Titre que l'on donne souvent au pape dans l'Eglise catholique.
Avec quel humble sentiment de lui-même refusa-t-il de recevoir les ordres que le souverain pontife voulut lui conférer. (Fléch.)

Pontife : Histoire ecclésiastique
Nom réservé, depuis le pape Adrien, aux seuls primats.

Pontife :
Dans le style soutenu et en liturgie, se dit pour Evêque, prélat.
Et vous, pontife du Dieu vivant, achevez le saint sacrifice. (Bossuet)

Pontifes / Frères du Pont / Frères pontifes / Frères pontifices : Histoire religieuse
Religieux hospitaliers, fondés à la fin du XIIème siècle par saint Benezet, dans le but de prêter main-forte aux voyageurs, de bâtir des ponts pour leur passage et de les recevoir dans les hôpitaux sur le bord des rivières. C'est aux frères pontifes que l'on doit la construction des ponts d'Avignon, de Pont-Saint-Esprit, de la Guillotière, sur le Rhône, de Bonpas, sur la Durance.

Synonymes comparés : Pontife / Prélat / Evêque :
On est pontife par la puissance et par la hauteur des fonctions qu'on exerce dans l'Eglise ; on est prélat par la dignité et par le rang que l'on occupe dans la hiérarchie ecclésiastique ; on est évêque par la consécration et par le gouvernement spirituel que l'on a dans un diocèse. La domination du pontife lui donne le droit de commander et de présider ; la distinction du prélat lui attribue la préséance et des prérogatives honorifiques ; la charge d'évêque lui impose le devoir de veiller et de pourvoir aux besoins spirituels d'un troupeau.  M. Bescherelle, aîné, Dictionnaire national ou Dictionnaire universel de la langue française - Volume II (G-Z) (1856), pp. 937-938.




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2019  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte BIBLE CHRISTIANISME JUDAÏSME & KABBALE RELIGIONS & PHILOSOPHIES ORIENTALES DICTIONNAIRE RELIGIEUX GÉNÉRAL PHILOSOPHIE & HUMANISME