Vous êtes ici : Religions, fois & philosophie | DICTIONNAIRE RELIGIEUX GÉNÉRAL | S | Sanctuaire

Sanctuaire

© France-Spiritualités™



Dictionnaire M. Bescherelle

Substantif masculin [Du latin sanctuarium, du radical sanctus, saint]
Nom donné, chez les Juifs à la partie la plus secrète et la plus intime du temple de Jérusalem, dans laquelle était l'arche d'alliance et où le seul grand prêtre pouvait entrer et seulement une fois l'an, au jour de l'expiation solennelle.

Sanctuaire :
Chez les chrétiens, endroit d'une église où est le maître-autel, et qui est ordinairement enfermé d'une balustrade.
Un beau sanctuaire. Il se réfugia dans le sanctuaire de telle église.
Les pénitents demeuraient autrefois prosternés aux portes des temples sacrés, avant que d'oser approcher du sanctuaire. (Fléch.)
Loin d'ici cette piété d'imitation et de complaisance qui porte dans le sanctuaire des vœux intéressés et profanes. (Fléch.)
Il est indécent à des sujets de paraître sans pudeur au pied du sanctuaire devant lequel les princes et les rois eux-mêmes s'anéantissent. (Mass.)
Faut-il que le sanctuaire lui-même devienne presque toujours l'asile d'une passion si méprisable ? (Mass.)
Hélas ! le sanctuaire devrait être l'asile de la paix ; mais l'ambition est entrée même dans le lieu saint. (Mass.)

Retirons-nous à l'ombre salutaire
Du redoutable sanctuaire.

(Racine)

Ne nous endormons pas sur la foi de nos prêtres,
Au pied du sanctuaire il est souvent des traîtres.

(Racine)

Sanctuaire : Par analogie
Lieu le plus saint d'un temple même des païens. La Pythie rendait ses oracles du fond du sanctuaire.
Le sanctuaire d'un temple chinois.

Sanctuaire :
Jean-Baptiste Rousseau dit du ciel :
Qui pourra, grand Dieu, pénétrer
Ce sanctuaire impénétrable
Où tes saints inclinés, d'un œil respectueux,
Contemplent de ton front l'éclat majestueux ?


Sanctuaire :
Eglise, sacerdoce.
Les droits, les prérogatives du sanctuaire.

Sanctuaire : Figuré
La justice s'est construit un sanctuaire éternel et incorruptible dans le cœur du sage Michel Le Tellier. (Bossuet)
Il crut qu'il fallait cacher honorablement dans le sein des pauvres comme dans un sanctuaire vivant, les trésors cachés qu'il retirait du sanctuaire même. (Mass.)
Que le feu de la volupté ne profane jamais, ô mon Dieu, un sanctuaire que vous vous êtes réservé. (Mass.)

Sanctuaire : Figuré
Lieu spécialement consacré à une chose. C'est en ce sens que l'on dit : le sanctuaire des arts.
Le sanctuaire des lois, de la justice. Cette maison est le sanctuaire de l'honneur, de la vertu.
Ne croyez pas que M. de Lamoignon fût entré sans vocation dans le sanctuaire de la justice. (Fléch.)

Il est entre la terre et la voûte des cieux,
Un sanctuaire auguste où le maître des dieux
A disposé les plans de ses vastes ouvrages.

(Del.)

Sanctuaire :
En parlant du Louvre, Thomas a dit :

C'est le palais des arts, c'est le séjour sacré ;
Ils s'y rendent en foule, et dans ce sanctuaire
Chaque art a son génie et son dieu tutélaire.


Sanctuaire :
Il a un sens bien délicatement rendu dans ces vers de Baour-Lormian :

Il voit Elma dans toute sa beauté
Et toute nue : une main tutélaire
Des doux plaisirs cache le sanctuaire.


Sanctuaire :
Nom donné autrefois aux linges qu'on faisait toucher aux tombeaux des saints et qu'on plaçait ensuite avec respect dans les églises comme des reliques. Cet usage avait lieu pour ne pas séparer les ossements des saints.

Peser quelque chose au poids du sanctuaire : Proverbe
Le peser à un poids juste et exact. Cette expression vient de ce que chez les Juifs, les prêtres gardaient des poids de pierre qui servaient d'étalon pour régler et étalonner tous les autres.
Cette délicatesse de conscience qui lui faisait peser toutes ses actions au poids du sanctuaire. (Fléch.)

Faire du bien seulement pour en faire,
Etre équitable au poids du sanctuaire.

(Sénecé)  M. Bescherelle, aîné, Dictionnaire national ou Dictionnaire universel de la langue française - Volume II (G-Z) (1856), p. 1261.




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2019  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte BIBLE CHRISTIANISME JUDAÏSME & KABBALE RELIGIONS & PHILOSOPHIES ORIENTALES DICTIONNAIRE RELIGIEUX GÉNÉRAL PHILOSOPHIE & HUMANISME