Vous êtes ici : Religions, fois & philosophie | DICTIONNAIRE RELIGIEUX GÉNÉRAL | Apostat

Apostat

© France-Spiritualités™



Dictionnaire M. Bescherelle

Adjectif masculin [Du grec déserteur, formé de loin de et se tenir] Qui abandonne sa religion pour une autre. Il se dit surtout d'un chrétien qui renonce à sa foi, d'un moine, d'un prêtre qui renonce à ses vœux.
Chrétien apostat. Moine apostat.
Ils étaient accusés d'être non seulement hérétiques, mais apostats. (Pascal)

Apostat :
On disait autrefois apostate, en parlant d'une femme ; pourquoi ce féminin ne subsiste-t-il plus, soit dans l'adjectif, soit dans le substantif ?

Apostat :
S'emploie plus ordinairement comme substantif.
Julien l'Apostat. C'est un apostat. Un apostat impie, infâme, odieux, etc.

Et d'un vil apostat, l'opprobre de l'histoire,
Adopter la fureur.

(Jean-Jacques Rousseau)

Mais l'apostat confond, par un double parjure,
Et la loi qu'il embrasse et la loi qu'il abjure.

(Baour-Lorm)

Apostat : Figuré et par extension
Celui qui abandonne un parti pour un autre, une doctrine, c'est-à-dire qui a déserté un parti, une opinion.

Mais qu'on m'ose prôner des sophistes pesants,
Apostats effrontés du goût et du bon sens.
Alorss certes, alors ma colère s'allume.

(Gile)  M. Bescherelle, aîné, Dictionnaire national ou Dictionnaire universel de la langue française - Volume I (A-F) (1856), p. 201.




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2021  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte BIBLE CHRISTIANISME JUDAÏSME & KABBALE RELIGIONS & PHILOSOPHIES ORIENTALES DICTIONNAIRE RELIGIEUX GÉNÉRAL PHILOSOPHIE & HUMANISME