Vous êtes ici : Religions, fois & philosophie | PHILOSOPHIE & HUMANISME | Dictionnaire philosophique | M | Monade

Monade

© France-Spiritualités™



Dictionnaire M. Bescherelle

Substantif féminin [Du grec unité] Philosophie
Etre simple et sans parties, dont les leibnitziens croient que tous les autres êtres sont composés. Zénon, Leucippe, Démocrite, Epicure ont fourni à Leibnitz le germe de cette hypothèse, qu'il réduisit en système, que Wolf perfectionna, et auquel Mme Duchâtelet mit la dernière main.
Les monades, étant simples, n'ont point de parties ; sans parties, elles sont sans étendue ; sans étendue, elles sont sans figure ; ne pouvant occuper d'espace ou être dans un lieu, elles ne sauraient se mouvoir. (Condill.)

Monade :
Unité parfaite qui, selon les pythagoriciens, renferme l'esprit et la matière sans aucune division. La monade de Pythagore, c'est Dieu lui-même.

Monade :
Genre d'animaux infusoires, tellement petits, qu'au plus fort microscope ils ne paraissent que comme un point ; ils se reproduisent par saisons. On ne trouve chez eux aucune trace d'organes.  M. Bescherelle, aîné, Dictionnaire national ou Dictionnaire universel de la langue française - Volume II (G-Z) (1856), p. 548.




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2019  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte BIBLE CHRISTIANISME JUDAÏSME & KABBALE RELIGIONS & PHILOSOPHIES ORIENTALES DICTIONNAIRE RELIGIEUX GÉNÉRAL PHILOSOPHIE & HUMANISME