Vous êtes ici : Religions, fois & philosophie | CHRISTIANISME | Papes & Antipapes | Z | Pape Zéphyrin (saint) (? - 26 juillet 197) - Pape du 25 septembre 197 (?) au 26 juillet 197

Pape Zéphyrin (saint)

(? - 26 juillet 197) - Pape du 25 septembre 197 (?) au 26 juillet 197
Martyr - Fêté le 26 août
© France-Spiritualités™




      Saint Zéphyrin, pape, successeur de saint Victor Ier, était romain de naissance, et fut élu le 25 septembre 197, suivant Lenglet-Dufresnoy, ou l'an 202, suivant Godescard. Il eut la douleur de voir son pontificat troublé par la cinquième persécution qu'ordonna Sévère, et par des hérésies que le pontife combattit avec courage, entre autres celle des patripassiens, dont le chef était Praxéas, qui n'admettait qu'une personne en Dieu. Cet hérésiarque se convertit et acquiesça à la condamnation prononcée par le pape. Tertullien, qui florissait alors, aida puissamment à cette conversion. Zéphyrin s'appliqua tout entier, pendant vingt ans que dura son pontificat, à maintenir la pureté de la foi et la discipline dans le clergé, qui de son temps acquit une splendeur à laquelle il n'était pas encore parvennu, ainsi que l'atteste dans ses écrits Minucius Félix, avocat romain. Par les sages avis de Zéphyrin, Natalis, qui avait suivi et professé l'hérésie de Théodote le corroyeur, revint de si des fidèles, et l'exempta des peines canoniques (1). Ce pape mourut au commencement du règne d'Héliogabale, le 26 juillet 217, ce qui s'accorde avec les vingt ans de pontificat que lui donne Fleury. L'Eglise l'honore au nombre des martyrs (2). Il eut pour successeur Calixte Ier.  (Biographie universelle ancienne et moderne - Tome 45 - Page 494)


__________________________________________________________________________________________________
(1)  Natalis vivait saintement à Rome et avait souffert pour la foi ; mais il se laissa tromper par Asclépiodote et Théodote le banquier, tous deux disciples de Théodote le corroyeur, dont l'hérésie, semblable à celle d'Ebion, consistait à enseigner que Jésus-Christ n'était qu'un homme, quoique prophète. Natalis se laissa suborner par ces deux hérétiques, qui l'ordonnèrent évêque de leur secte, s'engageant à lui fournir tous les mois un revenu de 150 deniers. Mais Natalis céda à la grâce qui le pressait vivement de revenir à l'unité.

(2)  L'Eglise lui donne le titre de martyr à cause des souffrances auxquelles il fut exposé pendant la persécution. C'est ainsi qu'elle en use à l'égard de plusieurs papes des premiers temps, qui assurément ne sont pas morts de mort violente. Mais quant à Zéphyrin, on ne sait rien de bien certain sur le genre de sa mort.


Un lien vers cette page se trouve dans la page suivante :



Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2019  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte BIBLE CHRISTIANISME JUDAÏSME & KABBALE RELIGIONS & PHILOSOPHIES ORIENTALES DICTIONNAIRE RELIGIEUX GÉNÉRAL PHILOSOPHIE & HUMANISME